Au moment où le monde entier a les yeux fixés sur la coupe du monde de football, Marie-Laure de Decker publie « Apartheid », et revient sur cette période de l’histoire de l’Afrique du Sud. Une occasion pour Reporters du Monde d’aller à sa rencontre. Nous avons rendez-vous dans un café parisien. Elle débarque de son village du Tarn. Sac en tissu mexicain sur l’épaule. Un faux air de baroudeuse. Un bandeau dans les cheveux qu’elle nouera et dénouera pendant tout l’entretien. Un regard intense, lumineux et précis.

Share: