mala avec fondDans Mala Vida, Marc Fernandez revient sur une page sombre de l’histoire de l’Espagne : le scandale des bébés volés de la dictature franquiste. Un trafic organisé avec la complicité de l’église, débuté dès 39 et qui a perduré jusque dans les années 90. Lorsqu’une avocate crée l’Association nationale des enfants volés et que quelques meurtres sont perpétués dans la bonne société espagnole et bien… C’est panique à tous les étages de l’état ! Un récit qui mêle savamment faits historiques et fiction.

Share: