miskéDans «N’appartenir» Karim Miské, l’auteur d’Arab Jazz, revient sur ses débuts dans la vie.Une enfance atypique vécue dans l’effervescence militante des années 70 et une adolescence nourrie par une intense réflexion sur la difficulté de se forger une identité. Un texte porté par une colère salvatrice et un humour à fleur de peau.

Share: