Dans son premier roman, Karim Miské nous entraîne dans ce Paris cosmopolite du 19e arrondissement, entre le Parc de la Villette et la station Jaurès où toutes les communautés, religieuses et ethniques vivent au quotidien. Et c’est peu dire qu’il y a du monde ! S’y côtoient hassidiques marocains, salafistes, crypto-loubavitch, intégristes musulmans et juifs laïcs … Le groupe des copines qui ont pour frères les caïds du quartier. La bande de copains d’école.

Share: