6241_964_BERNARDO-ANTONIO-1

Miniartextil. Invitation à table.

Expositions By 17 février 2016 Tags: , , No Comments

Jusqu’au Jeudi 3 mars, rendez-vous au Beffroi de Montrouge qui accueille l’une des plus importantes expositions consacrées à l’art textile contemporain: Miniartextil, initiée par les collectionneurs italiens Nazzarena Bortolaso et Mimmo Totaro au travers de l’association Arte&Arte,  Des artistes venus du monde entier ont rivalisé d’ingéniosité, d’humour, de savoir-faire et de créativité.  Ils ont réalisé  54 minis œuvres de 20 cm x 20 cm x 20 cm,  spécialement conçues pour l’exposition, plus 12 installations monumentales. Toutes composées d’ ingrédients, parfois improbables,  tels du riz, du coton, du plâtre, du raphia, du papier ou de la soie,  du bois, du chanvre ou bien encore du  fil de fer.  Parmi les artistes présentés,  Sylvie Beccaria qui vit et travaille à Turin, a réalisé des bijoux en fruit avec du nylon et du PVC. Marie-Hélène Guelton  a créé des poissons avec de la soie et des fibres d’ananas, quant à Carmen Tostado, elle est directement passée au dessert avec un gâteau fait de papier et de rayon aux couleurs bien appétissantes. A coté,  Antonio Bernardo a dressé la table. Conviviale et généreuse préparée avec des graines de céréales , de la jute, du lin …Mais avant d’y accéder,  il vous  faudra passer sous les arches majestueuses de la nef, faite de tissu agricole de l’américain Kendall Buster et au Carré des galeries où, Françoise Decorse présente un tablier de semeur à l’allure d’un vide-poche et Junii Koito des poissons à la manière de Guiseppe Archimboldo…  De belles créations à découvrir et à déguster sans  modération !

Ajoutons le parcours hors les murs  à la cité internationale universitaire, où l’exposition se poursuit dans huit maisons partenaires.

Le programme complet : http://www.ville-montrouge.fr/829-miniartextil-a-montrouge.htm.

Entrée libre – Tous les jours de 12h à 19h. Visites guidées gratuites de l’exposition tous les samedis et dimanches à 15 h. Le Beffroi. 2, Place Émile Cresp. 92120 Montrouge. Métro : Mairie de Montrouge ( Ligne 4)

Image à la une : Antonio Bernardo. Chicchi di riso. Italie

 

Share:
persona

Persona étrangement humain.

Expositions By 1 février 2016 Tags: , , No Comments

A l’heure des grands débats sur le transhumanisme et l’intelligence artificielle , le musée du Quai Branly propose une exposition qui permet de comprendre les mécanismes par lesquels les cultures, les plus ancestrales aux plus contemporaines, « injectent de la personne » dans les objets. Réunissant des objets de toute nature, tels des masques, des marionnettes , des automates, des amulettes… l’exposition Persona, étrangement humain, devient un véritable laboratoire d’anthropologie nous proposant une expérience de la rencontre autant déstabilisante qu’enrichissante. Mais l’un des domaines où les effets de la personnification sont les discutés et les plus spectaculaires, est bien la robotique. Faut-il que les robots nous ressemblent ? Sinon , de quelle manière doivent-ils différer ? Sont-ils des personnes « non humaines » comme les autres ?  Des questions et bien d’autres encore !

Persona, étrangement humain. Jusqu’au 13 Novembre. Au musée du Quai Branly. Paris 75007.

En savoir plus sur : www.quaibranly.fr

 

Share:
marquises

Les Marquises. Blaise Hofmann

Livres By 5 avril 2015 Tags: , , No Comments

marquisesMerci Brel, Gauguin et Melville grâce à qui les Marquises ne nous sont pas totalement inconnues. Blaise Hofmann ne débarque pas de nulle part. Tout un hiver, il a parcouru les six îles habitées de cet archipel de Polynésie. Et une déserte. En rentrant, il n’a rien trouvé de mieux que d’écrire un livre. Où il malmène quelques idées reçues, égratigne quelques susceptibilités, revient sur l’Histoire méconnue des Marquises et remercie chaleureusement les Marquisiens pour leur hospitalité. Un livre tout en contraste et nuance.

Share:

Gustave Eiffel : Le géant du fer.

Livres By 10 mars 2015 Tags: , , No Comments

Si vous êtes de ceux pour qui Eiffel se résume seulement à la Tour Eiffel, alors « Gustave Eiffel, le géant de fer » cette BD qui vient de sortir dans la collection Destins d’histoire aux éditions 21g, tombe à pic. En 120 pages, Eddy Simon pour le texte, Joël Alessandra pour le dessin, aidés de Philippe Couperie Eiffel, retracent le parcours méconnu de Gustave Eiffel en le replaçant dans le siècle.

Share:
chroniques d'une branleuse

Chroniques d’une branleuse. Anne David.

Livres By 25 février 2015 Tags: , , , No Comments

Chroniques d’une branleuse qui ne parle que de travail, il faut le faire tout de même. Le titre est provocateur à souhait. Les chroniques tranquillement percutantes. Coups de gueules, vagues à l’âme, petits bonheurs, énervements, toutes ces chroniques racontent la vie qui va. Avec ou sans travail. En ce moment, c’est sans. Enfin, d’un certain point de vue !

Share:
Nuits-de-Reykjavik-Les-HD-300x460

Les nuits de Reykjavík

Livres By 18 février 2015 Tags: , , No Comments

Surprise! Dans les «Les nuits de Reykjavík» c’est au tout début de sa carrière que l’on retrouve Erlendur, le commissaire emblématique  d’Arnaldur Indridason. Un temps où il n’était pas encore le commissaire taciturne et obsessionnel qu’il deviendra, mais était déjà un jeune policier solitaire et obstiné, quelque peu fouineur. Un roman policier? Bien sûr. Mais pas seulement.

Share:
gauz-2_5130246

Debout-payé. De Gauz

Livres By 12 décembre 2014 Tags: , , No Comments

En cette rentrée littéraire, vous n’avez pu y échapper ! Il a été l’invité de toutes les émissions littéraires, il a participé à de nombreux salons de livre, le dernier Festival Paris en toutes Lettres lui a consacré une scène et, cerise sur le gâteau, il y a même eu un circuit sur les pas d’Ossiri, le héros de son roman. Ajoutez une reconnaissance des critiques, un succès de librairie et un bouche à oreille efficace de lecteurs euphoriques et vous avez une petite idée du phénomène Gauz. De son vrai nom Armand Patrick Gbaka-Brédé. Qui publie un roman, Debout-payé, aux éditions le Nouvel Attila. Mais est-ce vraiment une simple histoire de vigiles comme elle est communément rapportée ?

Share: