liens nomades renaud blondelDes baroudeurs malgré eux ! Sam, le petit et Denis, le gros sont des amis d’enfance. Bien tranquilles. Jusqu’au jour où le père de Sam qui était pourtant mort… Resurgit dans le nord de l’Argentine ! Ni une ni deux, ils embarquent pour Buenos Aires et vont suivre toutes les pistes, aussi petites soient-elles, en montrant à qui veut bien la regarder la photo de ce père ressuscité. 

Commence un périple qui les mènera du mythique quartier de la Bocca dans la capitale argentine …à Mascate dans le Sultanat d’Oman en passant par l’Angola et l’Afrique du Sud. Un voyage qui débute comme un voyage d’étudiant fauché, en plans pourris et en débrouilles, mais aussi avec son lot de belles et de mauvaises rencontres !

Mais le danger ne venant pas forcément d’où l’on croit, il s’avère que les deux amis ne sont pas les seuls à être à la recherche du père de Sam. Et les autres ont des arguments autrement plus percutants qu’une simple photo à montrer !

Le voyage va brusquement prendre des allures de courses poursuites, de parties de cache-cache, de fuites en avant. Et les deux amis n’auront pas trop de leur amitié, de leur humour et de leur sens pratique pour se sortir de situations grandement périlleuses.

Paradoxalement, l’accélération de l’histoire ne nuit pas aux descriptions des grands espaces, des villes, des rencontres humaines et de la découverte des traditions. Le séjour à Mascate en est un bel exemple. Renaud Blondel n’est jamais aussi à l’aise que dans cette partie du récit où il est, à la fois complètement mené par l’histoire mais aussi attentif à décrire les lieux.

Liens Nomades, un livre de voyages ? Un roman d’aventures ? Un peu de tout cela mais pas seulement. Vous l’avez bien compris la recherche du père est le prétexte au voyage mais c’est aussi un voyage en tant que tel. Parti sur les traces de son père, Sam va aller de surprises en surprises et découvrir un personnage dont il a bien du mal à reconnaître qu’il est le père qu’il a connu.

Renaud Blondel écrit là son premier livre. Comme ses personnages qui s’aguerrissent au fil du temps, l’auteur s’étoffe au fil des pages et va trouver son ton, son propre style. Un premier roman avec quelques maladresses, dont un début un peu long mais avec des accents de sincérité et des pépites de spontanéité !

Renaud Blondel a 38 ans. Avant de créer son agence de publicité en 1997, il a parcouru le monde, souvent hors des sentiers battus, dans des conditions rudimentaires et toujours avec son ami d’enfance.

Liens Nomades. De Renaud Blondel.

Editions de Midi.

19 Euros.

.

 

 

Share: