Dans Dedans, Dehors, Sophie Bessis jette un œil par-dessus son épaule. Et plonge son regard dans ses années passées. Les années 50, sa Tunisie, ce pays de « mélangés » avec les rires, les cris, les pleurs et les longues soirées sur les terrasses. Les années 1970 et les années Bourguiba, toutes ces années militantes, avec les compagnons de routes, de chaque côté de la Méditerranée.

Y défilent tous ceux qui ont été acteurs, ses proches et ses amis. On entrevoit les combats menés dans l’unité et puis les divergences qui surviennent, incompréhensibles mais réelles, les chemins qui se séparent… Les douleurs, les déceptions, les joies… jamais dîtes !

Dans Dedans, Dehors, paru l’an dernier, Sophie Bessis se souvient et ne peut plus ne pas dire, ne peut plus se taire. Et pourtant elle a beaucoup écrit. Comme historienne et journaliste, les mots, n’ont pas de secret pour elle. Elle sait les mettre en forme, leur faire dire ce qu’elle veut, faire passer des idées. Comme militante, les mots ont toujours été les armes de tous ses combats. Mais là, ce n’est pas pareil. Elle met les mots en musique, la musique de l’émotion, des sentiments. La musique du Je.

Dedans, Dehors, est un livre rempli de vie et d’amour adressé à tous « les mélangés » de là-bas. Et d’ici ! Et il y en a beaucoup.

A découvrir dans la collection «  Eclats de vie »  chez Elyzad. Une maison d’édition de là-bas.

Sophie Bessis est née à Tunis. Agrégée d’histoire, elle s’est ensuite spécialisée dans l’économie politique du développement et dans les relations Nord-Sud. Elle travaille également sur la question des femmes au Maghreb, au Moyen-Orient et en Afrique subsaharienne. Parmi ses nombreux essais : L’Occident et les autres, histoire d’une suprématie (La Découverte, 2001) ; Les Arabes, les femmes, la liberté (Albin Michel, 2007).

Elle est actuellement chercheuse associée à l’Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS, Paris).

Dedans, Dehors. De Sophie Bessis.

Collection « Eclats de vie ». Aux éditions Elyzad.

www.elyzad.com

© Sophie Bessis

 

 

Share: