A l’heure où l’Afrique du sud va accueillir la Coupe du monde de football Marie-Laure De Decker, reporter photographe de renom, revient sur l’apartheid, cette période sombre et violente de l’histoire de ce pays dont les ravages sont encore très présents et les cicatrices loin d’être refermées. Elle  découvre l’Afrique du Sud en 1985. Horrifiée et révoltée par la situation qu’elle découvre, elle y reviendra chaque année jusqu’à l’élection de Mandela.

De ces années de combat photographique, les éditions Democratic books ont retenu 100 photos, noir et blanc qui n’ont jamais été présentées.

Dans les townships de Johannesburg, Soweto, et Welcom, dans les mines d’or ou dans les champs de coton, dans les hostels, ces foyers pour les hommes qui travaillaient dans les mines ou dans les parcs où les nounous noires élèvent les enfants blancs….. C’est la vie de tous les jours que nous montrent ces photographies.

Entre rires et pleurs, gravité et légèreté, entre joie et colère, résignation et révolte, Marie-Laure De Decker nous montre l’Afrique du Sud telle qu’elle l’a vu et vécu. Rien n’a échappé à l’œil de la photographe. Ce document, mêlant textes et photographies, est un extraordinaire témoignage de ce que fut le quotidien de l’apartheid.

APARTHEID. Le grand reportage de Marie-Laure De Decker. En 100 photos inédites.

Aux éditions Democratics Books.

www.democratic-books.com

 

Share: